jeudi 16 août 2012

A méditer et ensuite agir; Nom de Zeus !!!!!!!!!






David Swallow, Chef Spirituel Lakota parle de la situation catastrophique des Réserves Indiennes. Voici son point de vue et le triste bilan :

Le nombre de suicides chez les enfants et les jeunes dans les Réserves Lakotas augmente de plus en plus. Confus et désespérés, pour eux le suicide est la seule solution. Le passé et le présent sont tout autant difficiles à accepter et à vivre.

David Swal
low insiste sur le fait qu’il n’est pas raciste et qu’il est conscient qu’il y a beaucoup de bonnes personnes chez les non-amérindiens, mais il souligne que tous les problèmes viennent du Gouvernement Américain et de la culture Américaine.

Oui, les jeunes des Nations Lakota, Dakota et Nakota ont besoin d’aide. Ils ont aussi besoin de travailler. Ils ont besoin d’espoir quant à leur futur. Ils doivent être traités comme de vrais citoyens, être acceptés pour ce qu’ils sont.

Le programme actuel ne fonctionne pas. Les terres des Réserves sont incultivables, il y a toujours d’énormes problèmes de drogue et d’alcool, malgré l’aide de quelques très bonnes associations. Mais malheureusement il y a aussi de nombreux autres organismes qui n’hésitent pas à faire du profit sur leur dos. Même chose avec les Conseils Tribaux et les programmes gouvernementaux. Les Amérindiens ne voient jamais la couleur de l’argent.

« Nos enfants vivent dans un monde de chaos et de confusion », constate le Chef Spirituel. « Nous avons besoin d’aide, mais cette aide doit venir de notre propre peuple afin de ne pas détruire notre culture. Nous devons trouver nos propres solutions.
Du temps de mon grand-père, le suicide n’existait pas. A présent, il est partout. Nos enfants, petits-enfants, nièces et neveux implorent notre aide. Ils sont en train de mourir.

La Spiritualité traditionnelle de notre peuple aurait pu faire la différence. Mais, le monde civilisé et le christianisme nous ont lié les mains. Nos hommes et femmes médecins ainsi que nos chefs spirituels n’ont plus leur place. Nous ne sommes même plus consultés. »

David Swallow pense qu’il y a différentes façons traditionnelles de guérir et aider les jeunes. Apprendre à cuisiner traditionnellement, par exemple, car il est important que les jeunes comprennent que seule une nourriture préparée de façon convenable et saine peut maintenir une famille en bonne santé.

Le plus important est que les Amérindiens cessent de se battre entre eux. Et il ajoute : « Nous devons cesser de nous tourner vers les autres pour chercher de l’aide. Nous avons besoin de l’aide de nos Anciens. Ce sont eux qui peuvent aider les jeunes.

Je ne demande pas d’argent ni quoi que ce soit venant du Gouvernement ou du Bureau des Affaires Indiennes…Sauf notre Liberté. Qu’ils n’essayent pas de nous forcer à vivre comme eux. Laissez-nous vivre à notre façon, en toute liberté. »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire