mardi 25 février 2014

Changeons la loi pour éviter ce genre d'horreur




   Partage dialoguer Pourquoi ?

Dans mes pages, je mets en évidence pleins de liens à visiter pour que chacun se fasse sa propre opinion. 

Je ne publie sur mes blog que ce qui ME semble


VRAISEMBLABLE POUR MOI.


Chacun retient ce qui LUI paraît vraisemblable pour lui. L'information ne doit pas être dirigée ni commentée mais simplement exposée. 
Amicalement

                   Partage Dialoguer pour échanger !
Je ne partage pas forcément le contenu des messages que je publie sur ce blog.
Ils m'ont simplement semblé suffisamment intéressants pour nourrir notre réflexion. 

Pour visiter tous mes blogs :  cliquez ci-dessous à droite



                                       sur : Afficher mon profil complet


 INSTITUT pour la JUSTICE 


Madame, Monsieur,

Vous avez 24 heures pour tout changer.

Si vous souhaitez que la loi arrête de protéger les tueurs en série, vous devez immédiatement signer la grande pétition de l'Institut pour la Justice.

En effet, un criminel qui a été acquitté en trompant la justice ou en mentant aux jurés populaires par exemple, ne peut pas être condamné. Même si on découvre une nouvelle preuve accablante de sa culpabilité.
C'est inacceptable et profondément choquant.

Si vous désirez en savoir davantage, je vous invite à lire ce texte d'explications ou à regarder cette courte vidéo qui vous expliquera à quel point notre justice est inéquitable et favorable aux criminels.

Il ne nous reste que 24 heures pour faire changer la loi et rejuger les criminels injustement en liberté. Nos députés doivent discuter jeudi d'une loi qui pourrait permettre de rétablir, enfin, un peu de justice et de sécurité dans notre pays.

Ne perdez pas une seconde et participez dès maintenant à notre grande pétition. Nous ne réussirons à les convaincre que si nous sommes suffisamment nombreux.

Je compte sur vous.

Avec tous mes remerciements.

Laurence Havel
Secrétaire nationale.

Phyto Victimes vous informe !




   Partage dialoguer Pourquoi ?

Dans mes pages, je mets en évidence pleins de liens à visiter pour que chacun se fasse sa propre opinion. 

Je ne publie sur mes blog que ce qui ME semble


VRAISEMBLABLE POUR MOI.


Chacun retient ce qui LUI paraît vraisemblable pour lui. L'information ne doit pas être dirigée ni commentée mais simplement exposée. 
Amicalement

                   Partage Dialoguer pour échanger !
Je ne partage pas forcément le contenu des messages que je publie sur ce blog.
Ils m'ont simplement semblé suffisamment intéressants pour nourrir notre réflexion. 

Pour visiter tous mes blogs :  cliquez ci-dessous à droite



                                       sur : Afficher mon profil complet


 La mort n'est pas que dans le pré 

Eau en Bretagne Donnez votre avis jusqu'au 28 février




   Partage dialoguer Pourquoi ?

Dans mes pages, je mets en évidence pleins de liens à visiter pour que chacun se fasse sa propre opinion. 

Je ne publie sur mes blog que ce qui ME semble


VRAISEMBLABLE POUR MOI.


Chacun retient ce qui LUI paraît vraisemblable pour lui. L'information ne doit pas être dirigée ni commentée mais simplement exposée. 
Amicalement

                   Partage Dialoguer pour échanger !
Je ne partage pas forcément le contenu des messages que je publie sur ce blog.
Ils m'ont simplement semblé suffisamment intéressants pour nourrir notre réflexion. 


Pour visiter tous mes blogs :  cliquez ci-dessous à droite



                                       sur : Afficher mon profil complet


---------- Message transféré ----------
De : ERB Délégation 56 <delegation-56@eau-et-rivieres.asso.fr>
Date : 20 février 2014 18:25
Objet : IMPORTANT : L'eau a besoin de vous en Bretagne !
À :


A l'attention des adhérents et associations adhérentes d'Eau & Rivières en Morbihan

Bonjour,

Jusqu'au 28 février,  le projet d'arrêté réglementant les activités agricoles susceptibles de générer des fuites de nitrates vers les eaux est en consultation sur le site internet de la DREAL Bretagne :
Le public peut faire ses observations jusqu’au 28 février 2014 par voie électronique

Le lobby de l'agriculture intensive et de l'élevage industriel se mobilise actuellement pour faire reculer le Préfet de région sur certaines des dispositions proposées !
L'union fait la force, soyons le plus nombreux possible à défendre l'eau, la santé publique, l'environnement... N'hésitez donc  pas, même sous une forme très simplifiée, à faire connaître votre avis en adressant par mail les principales observations ci-dessous : 
- La Bretagne demeure dans une situation de pollution des eaux par les nitrates encore trop élevée.
- Le recul des périodes d'épandage de lisier avant maïs, au 15 ou 31 mars suivant les deux secteurs de la région, est une nécessité absolue pour éviter les fuites de nitrates vers les eaux.
- L'interdiction de détruire chimiquement les couverts végétaux ne doit comporter aucune exception, toutes les rivières de la région étant contaminées par le glyphosate.
- La balance globale azotée doit être fixée à 0 kg/ha pour les bassins versants situés à  l'amont de toutes les zones littorales affectées par les marées vertes.
- Tous les élevages industriels produisant plus de 20 000 kg d'azote doivent être obligés de traiter leurs effluents pour permettre à la Bretagne de ne pas épandre plus d'azote et de phosphore que ses sols et ses cultures ne peuvent éliminer.
Par avance, merci de votre concours !


logoERBGilles HUET
E
au & Rivières de Bretagne
Délégué général 

www.eau-et-rivieres.asso.fr 
Toute l'actualité de l'eau et des rivières dans l'Ouest
Tél. : 02.96.21.38.77 
Retrouvez Eau et Rivières sur :  
logo FB
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  
Déposez vos photos sur la carte participative marées vertes

                            Afin de contribuer au respect de l'environnement,
                                  merci de n'imprimer que si nécessaire

lundi 24 février 2014

Incendie du Parlement de Bretagne. La cause ?




   Partage dialoguer Pourquoi ?

Dans mes pages, je mets en évidence pleins de liens à visiter pour que chacun se fasse sa propre opinion. 

Je ne publie sur mes blog que ce qui ME semble


VRAISEMBLABLE POUR MOI.


Chacun retient ce qui LUI paraît vraisemblable pour lui. L'information ne doit pas être dirigée ni commentée mais simplement exposée. 
Amicalement

                   Partage Dialoguer pour échanger !
Je ne partage pas forcément le contenu des messages que je publie sur ce blog.
Ils m'ont simplement semblé suffisamment intéressants pour nourrir notre réflexion. 


Pour visiter tous mes blogs :  cliquez ci-dessous à droite

                                       sur : Afficher mon profil complet

Parlement de Bretagne 20° anniversaire Le Film " l'INCENDIE " élément de " l'enfumage médiatique "

INFORMATION

(Merci de diffuser si affinités)

 

                                                         Parlement de Bretagne 20° anniversaire

                                           Le Film « l'INCENDIE » élément de « l'enfumage médiatique »





Monsieur Erwan Le Guillermic.
DMLG Production
21 r de la Chalotais     
35000 RENNES
 
 Monsieur,
 
J'ai bien reçu, et l'ai visionné, le film « L'INCENDIE » que vous avez coproduit avec ALIGAL Production, dans le cadre de la commémoration du 20° anniversaire de l'incendie du Parlement de Bretagne.
 
Il appelle de ma part de nombreux commentaires que je vous remercie de trouver ci-dessous..
 
RAPPEL de FAITS
 
J'ai été informé le 28 novembre de la préparation de votre film par un ami rennais qui m'a fait parvenir l'article paru dans Ouest-France dans lequel vous faisiez appel à témoins.
 
J'ai pris contact téléphoniquement avec vous le 29 novembre à 9 h.45.
 
Le 3 décembre je vous ai indiqué, suite à votre demande, que vous pouviez trouver mes deux livres, consacrés à l'incendie, à la Libraire Le Failler.Depuis je n'ai pas eu de nouveau contact avec vous et n'ai donc pu vous apporter mon propre témoignage.  
« MANIFESTATION DES MARINS-PÊCHEURS » 
 Tout le film focalise sur les seuls marins-pêcheurs alors même que vous ne pouviez ignorer que ce jour-là il y avait 21 manifestations différentes à Rennes. Ce qui était normal du fait de la présence, en période très difficile sur le plan social, du premier ministre et de 6 de ses ministres.
 
.../...
DECOUVRIR LA SUITE

Sur  le site NETWORK VISIO dirigé par   Michel LECOMTE                                                                         un Breton installé à Montauban (82)
                                      Saint-Brieuc le 24 février 2014


Gérard GAUTIER
   Ancien Conseiller Régional de Bretagne   Président Mouvement « BLANC C’EST EXPRIME »
B.P. 330 22003 Saint – Brieuc cedex 1  Téléphone ! 02.96.33.50.34


jeudi 20 février 2014

Atteignons 500.000 signatures




   Partage dialoguer Pourquoi ?

Dans mes pages, je mets en évidence pleins de liens à visiter pour que chacun se fasse sa propre opinion. 

Je ne publie sur mes blog que ce qui ME semble


VRAISEMBLABLE POUR MOI.


Chacun retient ce qui LUI paraît vraisemblable pour lui. L'information ne doit pas être dirigée ni commentée mais simplement exposée. 
Amicalement

                   Partage Dialoguer pour échanger !
Je ne partage pas forcément le contenu des messages que je publie sur ce blog.
Ils m'ont simplement semblé suffisamment intéressants pour nourrir notre réflexion. 


Pour visiter tous mes blogs :  cliquez ci-dessous à droite



                                       sur : Afficher mon profil complet

 Le procès est lundi 24 février  Alors signez d'urgence !


J-4 avant le procès d’Emmanuel Giboulot

Madame, Monsieur, 

Tout d’abord un immense bravo pour votre mobilisation,
car à l’heure où je vous écris, vous êtes plus de 350 000
à avoir signé la pétition de soutien à Emmanuel Giboulot!
Bravo !! 

Votre mérite est d’autant plus grand que nous avons eu l
es pires problèmes avec notre site Internet et que certains
d’entre vous ont dû s’y prendre à plusieurs reprises pour
signer la pétition. Merci du fond du cœur ! 

On ne sait pas s’il s’agit d’attaques ou d’une surchauffe
du serveur,
mais le site Internet lui-même a fini par sauter
 . ???


Nous avons pu sauver - in extremis - la page de la pétition. 

C’est le plus important car
il ne reste que quatre jours avant le jour J. 


Alors n’hésitez plus ! Transférez à tous vos amis,
continuez à faire le buzz ! Il faut qu’on sache
qu’en France au XXIe siècle l’administration est
toujours prête à enfermer un innocent sous des
prétextes fallacieux ! 


Si vous n’avez pas encore signé, 
écoutez l'appel à soutiens d'Emmanuel ci-dessous 
et surtout transmettez-le à tous vos contacts ! Merci ! 

Le viticulteur convoque au tribunal parle


Avec tout mon dévouement, 

Augustin de Livois 
Président de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle 

PS : En attendant que le site Internet ne soit réparé,
n’hésitez pas à vous abonner à notre page facebook 
(pour cela il vous suffit d'appuyer sur le bouton « J'aime »
en haut à droite de la page de la page, c'est évidemment gratuit).


Soutenez l'IPSN

Vous souhaitez soutenir les actions de l'IPSN et faire un don : visitez la page ici.


Cette newsletter est publiée par l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle. Si vous souhaitez la recevoir, il vous suffit de cocher la case concernant « l'info-lettre de l'IPSN » sur le formulaire de signature de la pétition

Votre adresse ne sera jamais transmise à aucun tiers et vous pourrez vous désinscrire grâce à un lien se trouvant sur toutes nos newsletters, en fin de message.



Institut pour la Protection de la Santé Naturelle
Association sans but lucratif
Rue du vieux Marché au grain, 48
1000 BRUXELLES
IPSN



Vous recevez ce message à l'adresse JLCHARETON@gmail.com car vous avez souscrit à l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle. Si vous ne souhaitez plus recevoir la newsletter de l'IPSN, vous pouvez vous désabonner ici.

mardi 18 février 2014

Trop c'est trop




   Partage dialoguer Pourquoi ?

Dans mes pages, je mets en évidence pleins de liens à visiter pour que chacun se fasse sa propre opinion. 

Je ne publie sur mes blog que ce qui ME semble


VRAISEMBLABLE POUR MOI.


Chacun retient ce qui LUI paraît vraisemblable pour lui. L'information ne doit pas être dirigée ni commentée mais simplement exposée. 
Amicalement

                   Partage Dialoguer pour échanger !
Je ne partage pas forcément le contenu des messages que je publie sur ce blog.
Ils m'ont simplement semblé suffisamment intéressants pour nourrir notre réflexion. 


Pour visiter tous mes blogs :  cliquez ci-dessous à droite



                                       sur : Afficher mon profil complet

En prison pour avoir refusé de polluer !
En prison pour avoir refusé de polluer !
Écoutez le témoignage d'Emmanuel Giboulot, à 6 jours de son procès pour avoir refusé d'utiliser un dangereux pesticide...
Lien vers la vidéo :
En prison pour avoir refusé de polluer !

En prison pour avoir refusé de polluer !


Chère amie, cher ami,

Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or, exploite depuis plus de quarante ans 10 hectares de vignes en agriculture biologique.

il passera devant le tribunal correctionnel pour avoir refusé de déverser un dangereux pesticide sur sa vigne. Il encourt jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

Par solidarité avec lui, je vous demande de signer la déclaration de soutien située en bas de ce message.


Ne laissez pas se commettre une telle injustice, avec des conséquences aussi lourdes et contraires à l'intérêt de tous. Manifestonspubliquement notre réprobation la plus totale contre les réglementations qui marchent à l'envers et qui nuisent autant à l'environnement qu'au bon sens.

L'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle vous appelle donc solennellement à signer la déclaration officielle de soutien à Emmanuel Giboulot et à la faire signer par tout votre entourage.

Et si c'était vous ou un de vos proches ? J'ai signé après plus de 100.OOO personnes. Alors à votre tour ! 


 Le dossier complet ci-dessous 


Article : Quand un préfet peut imposer sans discussions
Lien :
 http://partagedialoguejeanloup.blogspot.com/2014/02/quand-un-prefet-peut-imposer-sans.html 

lundi 17 février 2014

Quand un préfet peut imposer sans discussions




   Partage dialoguer Pourquoi ?

Dans mes pages, je mets en évidence pleins de liens à visiter pour que chacun se fasse sa propre opinion. 

Je ne publie sur mes blog que ce qui ME semble


VRAISEMBLABLE POUR MOI.


Chacun retient ce qui LUI paraît vraisemblable pour lui. L'information ne doit pas être dirigée ni commentée mais simplement exposée. 
Amicalement

                   Partage Dialoguer pour échanger !
Je ne partage pas forcément le contenu des messages que je publie sur ce blog.
Ils m'ont simplement semblé suffisamment intéressants pour nourrir notre réflexion. 


Pour visiter tous mes blogs :  cliquez ci-dessous à droite



                                       sur : Afficher mon profil complet


 Très urgent


Le 24 février 2014,


En prison pour avoir refusé de polluer !

Chère amie, cher ami,

Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or, exploite depuis plus de quarante ans 10 hectares de vignes en agriculture biologique.

il passera devant le tribunal correctionnel pour avoir refusé de déverser un dangereux pesticide sur sa vigne. Il encourt jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

Par solidarité avec lui, je vous demande de signer la déclaration de soutien située en bas de ce message.


Ne laissez pas se commettre une telle injustice, avec des conséquences aussi lourdes et contraires à l'intérêt de tous. Manifestonspubliquement notre réprobation la plus totale contre les réglementations qui marchent à l'envers et qui nuisent autant à l'environnement qu'au bon sens.

L'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle vous appelle donc solennellement à signer la déclaration officielle de soutien à Emmanuel Giboulot et à la faire signer par tout votre entourage.

Et si c'était vous ou un de vos proches ? J'ai signé après plus de 100.OOO personnes. Alors à votre tour !

Le Lundi 17 février 2014 7h46, Sante Nature Innovation <santenutrition@sante-nature-innovation.fr> a écrit :

Amis lecteurs et lectrices,

Il ne reste que 7 jours pour réunir des signatures de soutien à Emmanuel Giboulot, menacé de prison pour avoir refusé de déverser un insecticide tueur d'abeilles sur sa vigne !!

Merci de transférer le message ci-dessous à votre entourage pour réunir un maximum de signatures, aussi vite que possible.

Avec mes remerciements,

Jean-Marc Dupuis


---------- Message transféré ----------
De : Protection de la Sante Naturelle
Date : 14 février 2014 16:31
Objet : En prison pour avoir refusé de polluer !
À : Sante Nature Innovation


Institut pour la Protection de la Sante Naturelle


En prison pour avoir refusé de polluer !

Chère amie, cher ami,

Emmanuel Giboulot, viticulteur bio dans le département de la Côte-d'Or, exploite depuis plus de quarante ans 10 hectares de vignes en agriculture biologique.

Le 24 février 2014, il passera devant le tribunal correctionnel pour avoir refusé de déverser un dangereux pesticide sur sa vigne. Il encourt jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende.

Par solidarité avec lui, je vous demande designer la déclaration de soutien située en bas de ce message.

Un insecticide qui détruit les abeilles

En juin dernier, pour contrer un risque hypothétique d'épidémie de flavescence dorée, une maladie de la vigne, le préfet de Côte-d'Or a pris un arrêté radical : tous les vignerons devront traiter leur vigne contre la cicadelle, l'insecte qui répand la maladie.

Le problème est que même l'insecticide le moins polluant contre la cicadelle tue les abeilles et la faune auxiliaire.

Il détruit toutes sortes d'insectes nécessaires à la régulation de la vigne pour éviter les parasites. Or, Emmanuel Giboulot travaille justement depuis plus de 40 ans à préserver les équilibres biologiques de sa vigne.

Il décide donc, fort logiquement, de lutter contre la cicadelle en choisissant parmi les nombreux traitements naturels bien connus des agriculteurs bio.

Le 30 juillet dernier, un inspecteur de la direction régionale de l'Agriculture arrive chez lui.

Il décide aussitôt de le signaler au procureur. Emmanuel Giboulot est mis en examen, comme un délinquant.

Traîné en correctionnelle !!

Emmanuel Giboulot est convoqué le 24 décembre pour un arrangement amiable avec le procureur, mais celui-ci annule au dernier moment.

Au lieu de classer l'affaire, le procureur décide de le renvoyer devant le tribunal correctionnel, avec un procès le 24 février prochain !

Emmanuel Giboulot sera donc jugé aux côtés de délinquants sexuels et de cambrioleurs endurcis, qui forment la population habituelle des audiences correctionnelles.

Le problème est que, en dehors de quelques réactions isolées, personne ne s'est exprimé publiquement pour défendre Emmanuel Giboulot.

Aucune réaction massive n'a eu lieu dans la population, jusqu'à présent.

L'IPSN avait créé une page de soutien sur Facebook pour Emmanuel Giboulot, qui a récolté plus de 35 000 soutiens. Mais, vu le contexte, la mobilisation doit aujourd'hui être infiniment plus forte et plus officielle.

Les alternatives naturelles sont efficaces !

En effet, contrairement à ce qu'affirment les autorités, il existe plusieurs moyens de protéger les vignes contre la cicadelle tout en respectant l'environnement :

  • les vignes peuvent être protégées avec des fougères et de l'argile calciné ;
  • des pièges à cicadelle existent, et ils sont efficaces (la cicadelle est attirée par la couleur orange) ;
  • on peut également poser entre les pieds de vigne de la paille d'avoine ou du papier d'aluminium, dont la forte intensité lumineuse empêche l'insecte de se poser. Des expériences ont montré que cette simple mesure est tout aussi efficace que l'insecticide ;
  • mais surtout, surtout, c'est en préservant la biodiversité qu'on lutte le mieux contre la cicadelle, car c'est un insecte apprécié par de nombreux prédateurs dans la nature. Le problème est que ces prédateurs, les araignées, la mante religieuse et certains types de punaises, ont aujourd'hui été éradiqués dans les vignes non biologiques, où la faune est ravagée par les insecticides.
Ces solutions ne devraient pas être combattues mais au contraire encouragées par les autorités.

Les agriculteurs qui les utilisent devraient êtrefélicités et donnés en exemple, non pas soumis à la terreur d'une répression judiciaire.

C'est pourquoi je vous demande de signer la déclaration de soutien à Emmanuel Giboulot.

Signez la déclaration de soutien

Emmanuel Giboulot ne doit pas se rendre au tribunal abandonné de tous. Il doit savoir qu'il est soutenu par des centaines de milliers de personnes.

Oui, si vous signez la déclaration de soutien ci-dessous, et si vous passez ce message à tout votre carnet d'adresses, nous pouvons provoquer une vague de solidarité historique dans le pays.

Nous pouvons aussi changer l'issue de ce procès en rassemblant des centaines de milliers de signatures de soutien.

Car sans réaction massive de la population, ce viticulteur risque très probablement d’être condamné, pour l'exemple.

La plupart des agriculteurs qui verront cela se le tiendront pour dit. Ils comprendront qu'ils doivent obéir aveuglément aux injonctions des autorités, y compris si cela implique d'empoisonner leur propre terre et de décimer plus encore les abeilles et autres insectes pollinisateurs !!

Ne laissez pas se commettre une telle injustice, avec des conséquences aussi lourdes et contraires à l'intérêt de tous. Manifestonspubliquement notre réprobation la plus totale contre les réglementations qui marchent à l'envers et qui nuisent autant à l'environnement qu'au bon sens.

L'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle vous appelle donc solennellement àsigner la déclaration officielle de soutien à Emmanuel Giboulot et à la faire signer par tout votre entourage.

Cela ne vous demandera qu'un instant, mais c'est un moyen concret d'empêcher qu'une grave injustice ne soit commise, doublée d'une grave atteinte à notre planète.

S'il vous plaît, ne fermez pas cet email pour l'envoyer aux oubliettes. Ce serait un énorme gâchis. Puisque vous avez investi du temps pour lire ce message jusqu'ici, faites un geste simple et signez la déclaration officielle de soutien à Emmanuel Giboulot.

Puis transmettez ce message à toutes vos connaissances.

Un grand merci,

Avec tout mon dévouement,

Augustin de Livois
Président de l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle 


Soutenez l'IPSN

Vous souhaitez soutenir les actions de l'IPSN et faire un don :visitez la page ici.


Cette newsletter est publiée par l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle. Si vous souhaitez la recevoir, il vous suffit de vous rendre à la page qui se trouve ici

Votre adresse ne sera jamais transmise à aucun tiers et vous pourrez vous désinscrire grâce à un lien se trouvant sur toutes nos newsletters, en fin de message.



Institut pour la Protection de la Santé Naturelle
Association sans but lucratif
Rue du vieux Marché au grain, 48
1000 BRUXELLES
IPSN