vendredi 2 décembre 2011

Cliquez ci-dessous


VENDREDI 2 DÉCEMBRE 2011

(Vidéo) : Pendant ce temps, la press-titution française oublie de parler de l'Angleterre...

(Vidéo) Emmanuel TODD : Les pays feront obligatoirement défaut sur leurs dettes

COUAC 40: La chasse à la dinde est ouverte !

Pendant que les investisseurs à court terme du CAC 40 utilisent à leur profit l'avalanche de papier larguée par les banques centrales mondiales, ils ne se doutent pas que les "snipers" de l'élite financière ont mené cette opération de gavage pour rendre la dinde encore meilleure pour Noël ! Plusieurs pays de la zone euro (dont la France) sont mathématiquement en faillite, les agences de notations menacent d'envoyer toutes les notes souveraines européennes en enfer et la BCE est confrontée à la plus grande crise de liquidités de son histoire. A part cela, pour la press-titution française, tout va bien dans les Bourses et VOUS DEVEZ ABSOLUMENT CONSOMMER SOUS VOTRE SAPIN !

Cher lecteur, ne vous laissez pas endormir par l'envolée surréaliste du CAC 40 : + 12% depuis le début de la semaine, de quoi rendre fou les meilleurs analystes financiers (à part les 95% d'analystes-escrocs des plateaux TV) !

Cette joyeuse montée en flèche est un excellent moyen de convaincre le consommateur qu'il n'y aura pas de crise sous le sapin et qu'il peut avoir sagement confiance aux marchands de dettes (banquiers) qu'un bon petit crédit à la consommation agrafé à la liste de Noël fera plaisir à toute la famille...

Ne vous laissez pas berner par cette illusion !

Vous êtes devenus plus avertis en lisant régulièrement ce blog (profitez-en pour recevoir gratuitement chacun de mes articles par email en cliquant ici)...

Le THF(trading haute férquence) qui représente 70% du trading mondial engrange des gains sur seulement quelques secondes, minutes, heures ou jours.

Les systèmes automatiques ne sont paramétrés que pour utiliser l'avalanche de papier déversée cette semaine par les banques centrales : c'est vous dire à quel point, les marchés n'ont plus rien à se mettre sous la dent !

Ils bondissent à la moindre occasion !

Ensuite, la réalité refera surface après un joli discours politique de contes de fées et les 30% de vrais investisseurs qui misent avec leurs vrais sous se feront plumer jusqu'à l'os pour Noël (et après).

N'oubliez pas que c'est Noël aussi pour "la main anonyme" des marchés et elle a faim, très faim...

La dinde doit être bien dodue et rôtie à point !

Les actions sont des petits bouts d'entreprises qui, elles, gagnent de l'argent dans la vie réelle. Elles ne gagnent pas cet argent quand les banques centrales impriment des bouts de papiers de Monopoly !

Dans la vie réelle, les investisseurs vendent de plus en plus les marchés-actions pour se réfugier (à tort) vers les bons du Trésor. Les 30% de dindes réelles, elles, continuent à acheter le marché...

Le graphique ci-dessous vous montre l'évolution de cette tendance depuis le début de l'année (remarquez la constance de la courbe depuis Août 2011 !) :



Et voici la réalité sur le rendement suicidaire d'un certain bon du Trésor européen à 1 an:


343% (record historique battu) qui doivent être réglés
aux psychopathes de la finance par le peuple grec !

Qui veut du bon (plus si bon que çà) du Trésor hellénique ? Miam, miam...


Pendant que d'autres psychopathes financiers veulent nous punir d'avoir trop dépensé...

Les autres pays riches (surendettés à mort) de la zone Euro vont devoir faire face à un enchaînement de bombes à retardement avec des échéances colossales en 2012 pour la France, l'Italie et l'Espagne.

Nous allons devoir rembourser au comptant les emprunts qui ont financé la croissance achetée sur plusieurs décennies à crédit !

La cavalerie ne pourra plus durer longtemps et la jolie vitrine AAA finira par voler en éclat...




la Grande Faucheuse Moody's va s'en donner à coeur joie et menace de balancer au visage des européens l'insolvabilité des États sur la place publique.

Selon elle, "la probabilité de défaillances multiples (...) d’États de la zone euro n'est plus négligeable" et ne cesse d'augmenter en l'absence de solution à la crise.

Et la seule solution est la même depuis 1973 : rembourser des dettes avec des poches vides, la main légère sur les écritures comptables et le pied lourd sur le code pénal (lisez bien ceci sur wikipédia).

La conséquence de cette solution semble être la dévaluation monétaire qui finira par atomiser le pouvoir d'achat de vos comptes bancaires : l'hyperinflation.


L'effet Ketchup
J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié le rapprochement entre le comportement irresponsable de nos dirigeants et "l'effet ketchup" de Marc Major dans sa newsletter d'aujourd'hui.

Tous ces milliards de milliards injectés et créés à partir de rien (le Président vous le dit sans se cacher: "çà n'a rien coûté" sauf quelques secondes à taper une ligne de chiffres sur un clavier), sont pour l'instant contenus dans le système par l'effondrement de la vélocité monétaire (exactement le même phénomène qui a plongé le monde dans la Grande Dépression de 1929).



Mêmes symptômes, mêmes solutions, mêmes résultats.

A un certain moment, cette masse himalayenne de lignes de zéro va se répandre subitement dans l'économie réelle : le tube de ketchup aura tellement été secoué, que tout va se répandre sur la table en un instant et il sera trop tard pour vos économies. Elles seront dévorées en quelques heures ou jours par l'hyperinflation.

La déni de réalité ne peut plus durer et il faudra à un moment avouer que 80% des actifs bancaires sont de la spéculation et qu'il faudra solder une facture correspondant à 12 fois le PIB mondial (lisez absolument cette confidence d'un ancien banquier!)...

Impossible me diriez-vous ?

Mais non, mais non. Nos gouvernements n'ont qu'à utiliser 2 armes de destruction financière massive :

1- Imprimer toujours plus de devises-papier : ce qui aura pour effet d'anéantir à jamais le pouvoir d'achat de vos euros gentiment amassés pendant des années de dur labeur

2- Appliquer les "hair-cut" à répétition sur plusieurs pays: ce qui aura pour effet d'anéantir les bilans comptables des banques ET faire disparaître vos euros gentiment amassés pendant des années de dur labeur

La chasse à la dinde est ouverte dans le COUAC 40 !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire